Diaspora en action | retour sur un an de mobilisation

La diaspora sénégalaise se mobilise pour déconstruire l’Eldorado européen et adresser les enjeux autour de la migration sénégalaise vers l’Europe. Retour sur un an de mobilisation en Europe et au Sénégal avec des acteurs et actrices engagé.e.s sur la question migratoire.

Diaspora en action | retour sur un an de mobilisation
  • Belgique
  • Liège
  • Sénégal

Le projet a mobilisé la diaspora sénégalaise en Belgique, en Espagne et Italie, mais aussi des migrant‧e‧s de retour et leaders d’opinion au Sénégal pendant près d’un an. L’appel à témoignages et la récolte de 45 histoires et vécus de Sénégalais‧e‧s expatrié‧e‧s sur leur expérience en Europe a permis d’identifier les enjeux autour de la question migratoire et de co-construire une campagne de sensibilisation #NunNooySenegaal avec des membres engagés de la diaspora.

 

La Diaspora Chuchote & Radio Campus Bruxelles - DIaspora en action

Emission radio « Parlons migration, parlons expatriation »  @ Radio Campus Bruxelles

#NunNooySenegaal, une campagne de sensibilisation

16 épisodes ont été produits en Belgique et au Sénégal, avec l’appui d’Eclosio, de la diaspora, d’acteurs locaux. Chaque épisode aborde un thème en lien avec les dynamiques communautaires ou systémiques liées à la question migratoire. Eclosio a collaboré avec Achaiso Ambali, du média La Diaspora Chuchote, pour appuyer les participant‧e‧s dans la construction et production de leurs témoignages vidéo.

« Nous avons travaillé aux côtés de la diaspora pour cibler des thèmes propres à leurs expériences, et proposé le storytelling, pour renforcer leurs messages  » Kévin Dupont, chargé de projet Eclosio

Une pièce de théâtre « Le pouvoir de la Neige », écrite par Mouhamadou Diba, un des participants, a été adaptée en vidéo pour sensibiliser aux risques liés au dépassement des visas court-séjour. En présentant une trajectoire de vie qui mène un expatrié vers la vie de sans-papier et ensuite de sans-abris, celle-ci a suscité de nombreuses réactions du Sénégal. Le récit de Mouhamadou permet de visibiliser et comprendre une facette de l’Europe moins accessible au Sénégal.

 

 

Dieynaba Wone, cheffe de projet au Sénégal a également mobilisé des migrant‧e‧s de retour, et des Sénégalais‧e‧s ayant privilégié le développement d’activités économiques au Sénégal, plutôt que l’exode rural et la traversée pour l’Europe. L’objectif: changer le point focal de l’Europe vers le Sénégal en adressant les enjeux locaux, présentant les opportunités locales, en partageant des recommandations en terme de développement de l’emploi local, mais aussi des bonnes pratiques pour l’expatriation vers l’Europe, des témoignages pour déconstruire les stéréotypes autour de la migration. Ces activités de sensibilisation ont pris place dans divers espaces sociaux, avec l’appui de groupements de femmes, dans des marchés hebdomadaires, des écoles ou via des émissions radio.

Banners Fatick Diaspora in action - Eclosio

En Italie et au Sénégal, l’ONG ACRA a diffusé de nombreux témoignages visibles sur la page Ripartire Restando. Une chanson et un clip musical « Gadaay », réalisé en Espagne par l’artiste Birane Wane avec l’appui de La Bolina, accompagne la sensibilisation en questionnant l’actualité et les vagues de migration vers l’Europe, et les pertes humaines qu’elles engendrent. Le groupe espagnol a créé la page Action Diaspora Senegal.

 

« L’Eldorado n’existe pas, on se forge son Eldorado. L’Eldorado, c’est valoriser ce que l’on a, se satisfaire de ce que l’on a et développer ce que l’on a » Marième Kaba, extrait de « Le Baobab perdu de l’occident » son témoignage pour Diaspora en action

La diaspora est unanime: il ne s’agit pas de dire aux gens de rester ou de partir, ce choix appartient à chacun‧e, mais il faut que les candidat‧e‧s au départ s’informent sur les réalités en Europe, demandent des conseils et croisent leurs sources d’information pour prendre une décision consciente. Marième Kaba, de l’association A’ccord d’Ebène de Liège, dirige d’ailleurs l’attention sur le cas récurrent de Sénégalais‧e‧s, qui, réussissant professionnellement au Sénégal, décident d’abandonner leur commerce pour tenter leur chance en Europe. Ce cas de figure inquiète la diaspora, car nombreux‧ses sont ceux qui se retrouvent à recommencer à zéro en Europe, perdant parfois 5 à 7 ans de leur vie pour se reconstruire à l’étranger.

 

IMAGINE demain le monde - Diaspora et eldorado européen - Diaspora en action - Marieme Kaba

IMAGINE demain le monde – Interview de Marième Kaba et Kévin Dupont d’Eclosio

Des recommandations politiques

Le projet a permis de produire des recommandations politiques avec les recommandations de la diaspora et d’association de migrants de retour au Sénégal, pour adresser les causes profondes de la « migration irrégulière ». L’ONG ACRA a organisé l’événement final du projet à Dakar pour partager les résultats aux différents bailleurs et partenaires du projet. Ces recommandations seront diffusées par le consortium. Le projet, co-financé par l’Union Européenne, propose une approche innovante pour adresser les enjeux autour de la question migratoire au Sénégal, en s’appuyant sur l’expérience et la bienveillance de la diaspora envers le public cible : leurs pairs en Europe et au Sénégal.

Eclosio - Diaspora en action - ARD Fatick

Rencontre avec Amath Ndour, président de l’association des migrants de retour de Fatick

 

Un outil d’information vidéo en post-production

Le groupe « Diaspora en action » Belgique finalise en ce moment la production d’un outil d’information destiné aux Sénégalais‧e‧s souhaitant partir pour l’Europe. 10 membres de la diaspora se sont mobilisés bénévolement pendant près de 3 mois avec Eclosio pour co-écrire et filmer une fiction contenant des informations clés et des bonnes pratiques pour réussir au Sénégal ou en Europe. Chaque scène illustre un cas de figure identifié via le projet, tout en partageant des informations clés et dirige vers quelques associations ressources. Ce court-métrage didactique mettra par exemple en lumière la nécessité de faire une équivalence de diplôme, les droits des personnes soutenant les sans-papiers, la difficulté de parler de sa situation à ses proches quand on est en Europe, la nécessité de solliciter de nombreux conseils et de persévérer pour réussir, etc. Il engage aussi une réflexion plus philosophique sur la réussite, « Tekki » en sénégalais, amenée par Ibrahima Diop, qui, après avoir vécu de nombreuses années comme sans-papier en Europe, souhaite remettre en question la course à la réussite matérielle. Un outil vidéo à découvrir sur la page facebook Eclosio et Eclosio Afrique de l’Ouest.

 

Diaspora en action - tournage outil d'information - Eclosio

Diaspora en action – Tournage collaboratif d’un outil d’information avec Abdoulaye et Ibrahima

Et après le projet?

Le projet touche à sa fin mais la diaspora continue de se mobiliser, comme Abdoulaye Gueye Badji, animateur socioculturel et comédien, qui réalise des vidéos didactiques sur les réalités de l’expatriation, ou encore Khadidiatou Diallo, qui monte le projet « Satina » pour faciliter le retour au pays via la formation professionnelle en gestion des déchets. Marième Kaba s’est d’ailleurs exprimée sur la thématique pour le magazine « Imagine demain le monde », disponible en librairie. Affaire à suivre…

Eclosio - Diaspora en action - Nun Nooy Senegaal

Ces activités s’inscrivent dans le cadre du projet « Diaspora in Action » cofinancé par l’European Commission avec ACRA, Eclosio, La Bolina, Comune di Milano, Città di Torino, Développer l’Emploi au Sénégal – « Tekki fii » #NoussommesLeSenegal #AMIF #migrationEU