Eclosio en chiffres

313.851 : Eclosio soutient de manière directe plus de 312 000 personnes à travers le monde.

87 : Eclosio travaille en étroite collaboration avec 87 partenaires locaux.

25 : projets dans 6 pays d’intervention (Sénégal, Bénin, Cambodge, Pérou, Bolivie et Belgique).

81 : Une équipe de 81 salariés, dont 64 sont des employés nationaux.

91 % des ressources sont affectées aux projets de développement, soit un budget de 3.337.090 € (chiffres 2017).

45 : bénévoles et stagiaires aident Eclosio à mener à bien ses actions en Belgique.

2600  personnes ont participé aux activités d’ECMS en Belgique en 2017.

198 personnes ont participé aux 11 formations données par le personnel d’Eclosio en Belgique en 2017.

10 : grâce au soutien de nos bailleurs institutionnels, chaque euro versé permet de mobiliser jusqu’à 10 € pour nos actions.

Bilan Financier 2017 des deux organisations fondatrices

Aide au Développement Gembloux

L’année 2017 s’est clôturée sur un bénéfice de 13 051 €

Nous continuons à diversifier nos sources de financement. Environ deux tiers de nos produits proviennent à parts égales de la DGD et de l’Union européenne. Nous avons doublé les financements provenant des entités fédérées belges. Nous restons stables par rapport à l’apport des partenaires, aux formations et prestations, aux aides à l’emploi, aux dons et cotisations et aux divers (pour un total de 21 % de nos produits).

Les dépenses liées à la gestion de nos projets en Belgique restent stables, ce qui démontre la continuité dans l’efficacité de notre gestion. Nos projets au Sénégal constituent, comme en 2016, une grande partie de nos dépenses (51 % en 2017)  L’importance de nos actions au Bénin est croissante (6 % de dépenses en 2017), ce qui est la conséquence d’une politique de renforcement de notre implantation au Bénin. Cette tendance devrait s’accroitre encore en 2018. En Belgique, également, les dépenses ont fortement augmenté en 2017. Cette augmentation est due d’une part à un programme d’Éducation Citoyenne, mondiale et solidaire plus important en 2017, mais également à l’augmentation de nos activités de formations en Belgique.

Bilan financier - Aide au développement Gembloux

UniverSud-Liège

L’année 2017 se termine avec un déficit de 9.572 €. Cette perte s’explique principalement par une augmentation à titre exceptionnel des charges salariales en 2017 et sera absorbée par nos réserves de plus de 36.894 €. Cette perte ne menace pas particulièrement la viabilité d’UniverSud-Liège sur du court terme, mais une attention particulière devra être portée en 2018 ainsi que les années suivantes afin de ne pas dépasser le budget annuel alloué à ce poste.

Produits en 2017

En 2017, notre principale source de financement d’activités provient du subside annuel de 80.000 euros octroyé par l’Université de Liège. Ce subside permet de financer principalement les frais de personnel ainsi que la mise en place de nos activités d’ECMS sur le campus de Liège. En outre, les subsides APE octroyés aux employeurs du secteur non marchand permettent de couvrir 24% de nos charges salariales.

Université de Liège - Produits en 2017

Charges en 2017

Les dépenses annuelles 2017 d’UniverSud-Liège sont constituées en majorité de frais relatifs au personnel, à la mise en place de nos activités ainsi que des frais de fonctionnement généraux liés aux bureaux situés sur le campus de Liège.

Université de Liège - Charges en 2017