Le film « Tekki » diffusé à Liège

Eclosio et Diaspora En Action invités du 4ème Atelier de la Diaspora Subsaharienne de Belgique

Le film « Tekki » diffusé à Liège
  • Belgique
  • Liège
  • Sénégal

En continuité du projet Diaspora En Action, l’équipe d’Eclosio a été invitée à participer au 4ème Atelier de la Diaspora Subsaharienne de Belgique. Cette journée socioculturelle, organisée par A’ccord d’Ebène ABSL et pensée sur le thème de «Migrations / Expatriations sur les chemins d’une liberté masquée», a pris place à Liège le 11 décembre 2021. Marième Kaba, l’organisatrice, a modéré l’échange avec des intervenants spécialisés dans plusieurs cadres : la politique afro-européenne (Emmanuel Desfourneaux d’ICAEP), la littérature (Cheick Mbacke Diop), la coopération internationale (Kevin Dupont d’Eclosio), l’illustration et la bande dessinée (Gaspard Ndjock) et la recherche sociologique (Félicien De Heusch).

4eme-atelier-diaspora-subsaharienne-belgique-Felicien

Des collectifs de la diaspora, faisant office de mutuelles de santé, lèvent des fonds considérables en peu de temps pour assurer le retour d’un défunt à sa terre natale.

La rencontre avec le public permis d’aborder de manière interactive et multidisciplinaire différents thèmes liés à la migration, notamment la question de la mutation de l’identité culturelle de la personne expatriée (Gaspard Ndjock), mais aussi un partage sur les rites et collectifs organisés autour du rapatriement des corps des expatriés sénégalais (Félicien De Heusch, CEDEM, ULiège). En effet, des collectifs de la diaspora, faisant office de mutuelles de santé, lèvent des fonds considérables en peu de temps pour assurer le retour d’un défunt à sa terre natale. Pendant la crise covid, ces groupements ont même fait pression sur le gouvernement sénégalais pour qu’il réautorise le rapatriement des corps. Le public en a profité pour soulever cette question : « la solidarité doit-elle exister plutôt avant ou après la mort? »

La soirée s’est terminée autour du partage du film « Le pouvoir de la Neige » de Mouhamadou Diba ainsi que la première du film « Tekki », un récit collectif sur l’émigration sénégalaise co-écrit et réalisé avec des membres engagés de la diaspora sénégalaise de Belgique. Ceux et celles-ci se sont mobilisé·es dans le cadre du projet Diaspora En Action pour créer un outil informatif sur la migration à destination des jeunes au Sénégal, qu’on vous invite à découvrir ci-dessus.

Le résultat de ce travail de plusieurs mois, co-coordonné par Abdoulaye Gueye Badji, Mamadou Gadio, Ibrahima Baye Diop et Kevin Dupont, avec l’appui de Manon Bouchendhomme et Elsa Iserentant, stagiaires chez Eclosio, fut reçu chaleureusement par le public, conscient et familier avec les enjeux abordés par le film. Ibrahima a terminé l’échange sur une réflexion autour du mot « Tekki » ou « Réussite » en Wolof, un idéal culturel axé autour de la réussite matériel qui pousse les jeunes à quitter leurs racines et à prendre de grands risques pour migrer. Ibrahima propose de repenser le terme, de son sens premier « dénouer », et d’axer la réussite vers une quête de sens, ancrée dans les valeurs et la téranga sénégalaise.

« Tekki » ou « Réussite » en Wolof, un idéal culturel axé autour de la réussite matériel qui pousse les jeunes à quitter leurs racines et à prendre de grands risques pour migrer. Ibrahima propose de repenser le terme, de son sens premier « dénouer »

La cérémonie s’est clôturée en partageant un bon plat de couscous et du thé kinkeliba, en discutant tous ensemble sur les thématiques abordées. L’occasion aussi de découvrir l’exposition artistique de Barausananiye Régine et les bandes dessinées de Gaspar Ndjock. Nous remercions Marième Kaba, qui est d’ailleurs depuis peu devenue membre du CA d’Eclosio, pour son invitation à ce moment riche et ce partage citoyen.