Réactivation des activités agricoles à Pamparomás face à la crise du COVID-19 (2020-2021)

Le Pérou figure parmi les pays les plus gravement touchés par la crise du COVID-19, tant sur le plan sanitaire qu’économique et social. Les établissements de santé manquent de moyens et le confinement a impacté durement les 70% de la population active du pays vivant du « secteur informel ». Au sein des exploitations agricoles, de grandes quantités de produits n’ont pu être récoltées ou ont été perdues du fait de la suspension brutale des transports. En outre, responsables du foyer et de sécurité alimentaire de la famille, les femmes doivent faire face à de nouvelles pressions et parfois violences à la suite du confinement, à la fermeture des écoles et aux problèmes d’approvisionnement de certains produits de base.

Ces difficultés sont présentes à Pamparomás :  pénurie d’aliments, accès aux marchés réduit (affectant la vente des produits agricoles), manque de semences, d’intrants agricoles (affectant le démarrage de la campagne agricole suivante), … La région connaît également des problèmes d’approvisionnement en eau.

Notre action

Le projet a pour but d’aider la population du village de Pamparomás, au Pérou, à reprendre ses activités économiques liées à l’agriculture, durement touchées par la crise du COVID-19. Ce soutien se traduit par :

– Un appui aux femmes dans leurs activités économiques (transformation, marché local) et de sécurité alimentaire (potagers, petit élevage…) ;

– La fourniture aux agriculteurs·trices de matériel d’irrigation, de semences et d’autres intrants, afin de relancer leur production, dans une perspective agroécologique.

– L’appui à une coopérative de Pamparomás (COAPAP SHUNAK) dans la production de farine.

Récapitulatif :

Zone d’intervention :

Commune de Pamparomás, département d’Ancash, Pérou.

Durée du projet :

15 mois : d’avril 2020 à Juin 2021

Partenaires opérationnels :

Grupo Género y Economía – GGE (membre de la REMTE – Red de Mujeres Transformando la Economía)

Junta de Desarrollo Distrital de Pamparomás – JDDP

Partenaire financier :

eclosio-logo talitha koum

 

 

 

 

 

 

Chargé de projet Eclosio :

Pierre Rouschop – pierre.rouschop@eclosio.ong

Bénéficiaires du projet :

Les bénéficiaires directs du projet sont les 1.225 membres des familles paysannes des territoires priorisés : à Pamparomás, 1.225 personnes de 6 secteurs de la communauté paysanne de Pamparomás (Uchpacancha, Racratumanca, Pampap, Pamparomás, Puquio et Llacta). Les bénéficiaires indirects sont les 9.000 habitant·e·s de la Pamparomás, les communautés, la mairie et les autres acteurs locaux, avec qui sont coordonnées les différentes actions.