Analyse de systèmes agroforestiers en production agroécologique familiale de café et de cacao

Les systèmes agroforestiers avec une approche agroécologique et les écoles écologiques mises en œuvre par AOPEB avec l’appui de SOS Faim (café) et Eclosio (cacao) constituent une alternative pour freiner les processus de surexploitation des terres basses de l’Amazonie subandine. Ce projet mené en synergie entre ONG et universités est coordonné par l’UCL et SOS Faim, accompagnées activement par ULiège et Eclosio, AOPEB, El Ceibo et UMSA.

Analyser et quantifier les effets et impacts des systèmes agroforestiers (SAF) dans la production agroécologie du café et du cacao face au système conventionnel : leurs contributions dans des exploitations agricoles familiales dans les zones tropicales de Bolivie. Sur la base des résultats de cette analyse systématique avec des données objectives et scientifiquement valides de l’impact et des avantages des SAF sur les exploitations d’agriculture familiale, le projet vise également à :

  • Renforcer les capacités des productrices et producteurs et leurs familles, en particulier des jeunes, améliorant le programme d’étude pour la formation dans les écoles écologiques promues depuis AOPEB et renforçant les capacités techniques des équipes d’appui de ces productrices et producteurs
  • Doter les promotrices et promoteurs agroécologiques des intrants clés pour élaborer des recommandations pour les processus de transition de changement de modèle et alimenter des stratégies d’incidence politique et diffusion à plus grande échelle.

Durée du projet: juillet 2018 à décembre 2019

Partenaires financiers du projet :

  • ARES
  • DGD
  • Eclosio, SOS Faim, UCL

Personne de contact:

Si vous souhaitez en savoir davantage, contactez info.za@eclosio.ong