Soutenons les producteurs.trices du Sénégal dans leurs efforts vers une transition agroécologique

Au Sénégal, près de 8 personnes sur 10 travaillent dans l’agriculture, principalement familiale. Ce secteur constitue un pilier majeur pour la sécurité alimentaire du pays. Toutefois, ces producteurs.trices sont les premières victimes des effets du changement climatique, qui assèche et appauvrit leurs terres. Pour y remédier, la plupart d’entre eux recourent quasi systématiquement à des doses de plus en plus fortes d’engrais et pesticides chimiques. En plus de leurs effets néfastes pour l’environnement et la santé, ces intrants augmentent les coûts de production, entrainant les producteurs.trices dans une spirale de pauvreté.
C’est pourquoi Eclosio construit avec eux des solutions saines, peu coûteuses et facilement accessibles, basées sur l’agroécologie. Cette approche, qui intègre les principes de l’écologie dans les parcelles agricoles, leur permet d’améliorer leurs revenus et leur production tout en valorisant les écosystèmes naturels.

Eclosio soutient la transition vers l’agroécologie des producteurs.trices du Sénégal, principalement par :

 

Témoignage

« Grâce à Eclosio, j’ai bénéficié de plusieurs formations et le projet m’a appuyé en semences maraichères, ce qui m’a permis de mettre en place mon propre potager et de disposer de légumes sains et frais. Les récoltes me permettent de satisfaire aux besoins en légumes de ma famille et les excédents sont commercialisés au niveau du village ou cédés à des parents. L’argent qui devait être utilisé pour la dépense en légumes est mobilisé pour les frais liés à la santé ou à la scolarisation des enfants. »

Sahaba, participante au projet agroécologique »Modèle de Développement durable » d’Eclosio

Vous aussi, soutenez les producteurs.trices sénégalais.es dans leur transition vers l’agroécologie !

 

 

 


Pour soutenir ce projet, faites un don sur le compte d’Eclosio
BE04 5230 8027 2831 (communication : soutien agroécologie Sénégal)


 

L’ULiège et Eclosio associent leurs forces pour des biofertilisants accessibles et de qualité !

Pour faciliter la transition vers l’agroécologie, il est important que les producteurs.trices disposent d’intrants organiques pour améliorer la qualité du sol. Depuis 2 ans, l’ULiège et Eclosio travaillent ensemble à cet objectif à travers un projet de recherche-action novateur, visant à soutenir une filière locale de biofertilisants, dans le Bassin arachidier du nord du Sénégal. Les premières expérimentations sur ces nouveaux biofertilisants, produits à base de champignons mycorhiziens et de déchets issus de coques d’arachides, ont démontré leurs très bons résultats sur les rendements des cultures (+ 40% sur le mil).

La production actuelle de biofertilisants bénéficie déjà à 85 exploitations familiales et à 188 femmes issues de 4 villages !

L’objectif est maintenant d’augmenter les volumes de production afin de les rendre accessibles à un maximum de producteurs.trices sénégalais.es, facilement et à moindre coût.
Pour cela, de nombreux aménagements sont prévus, comme la construction de bacs permettant de passer d’une production de 7m³ à 100m³ par an, ou encore le développement de nouveaux semoirs qui facilitent l’application à grande échelle de ces biofertilisants dans les cultures céréalières.

Retrouvez ci-dessous le projet en vidéo


Pictogramme de collaboration (mains serrées)

Un bel exemple de collaboration réussie et prometteuse entre l’ULiège et son ONG !

Logos ULiège & Eclosio (collaboration)

Eclosio_campagne solidarité Sénégal

Retour sur la campagne 2021

L’année passée, vous avez répondu nombreux.ses à notre appel visant à soutenir les producteurs.trices de maïs béninois. Grâce à vos dons, nous avons pu :

Former 100 producteurs.trices afin qu’ils puissent reconnaître et lutter contre la chenille légionnaire d’automne, qui détruit leurs cultures et menace leur sécurité alimentaire.

Financer le matériel nécessaire afin d’expérimenter de nouvelles méthodes de lutte contre ce ravageur.

Installer 5 champs-école paysans permettant de tester ces nouvelles solutions dans des conditions réelles.

Merci pour votre soutien !

Epi de Mais - pictogramme