Citoyens de demain

Co-construction d’un outil de sensibilisation étudiante au Bénin, Sénégal et en Belgique : Une démarche interculturelle et critique pour une citoyenneté responsable, mondiale.

Objectifs

  • Sensibiliser les étudiant·e·s belges, béninois·es et sénégalais·es aux enjeux du système alimentaire en partant de leur réalité proche avec un focus particulier sur l’impact de la crise sanitaire sur la production et l’approvisionnement dans leur région, pour aller vers une analyse systémique et proposer des modèles d’organisations plus résilientes face aux crises.
  • Développer les compétences interculturelles des étudiant·e·s participant·e·s en créant un espace d’échanges et de construction d’un projet commun.
  • Renforcer les compétences des participant·e·s en gestion de projet et leurs capacités à construire des outils de sensibilisation dans un contexte interculturel.

Impacts

Le présent projet aura un impact à des échelles différentes. Les étudiant‧e‧s directement impliqué‧e‧s deviendront des acteur·trice·s relais, sur les enjeux de la souveraineté et sécurité alimentaire et de l’interculturalité, auprès de leurs pairs ainsi qu’au sein de leur université tant dans les réflexions qu’ils.‧elles auront menées dans un contexte international mais également sur des techniques d’animations découvertes et utilisées lors des séminaires de formation.

Les outils pédagogiques développés et utilisés pourront être réutilisés et servir de base de réflexion future pour une amélioration continue.

Mis en réseau, les étudiant·e·s changent leurs comportements en intégrant une vision plus durable et plus systémique dans leurs comportements. Ils·elles conscientisent leur entourage sur les enjeux de la souveraineté alimentaire suite à l’expérience qu’ils·elles auront vécu, qui à leur tour pourront changer leurs comportements.

Étapes du projet

  • Sélection des étudiant·e·s, et appui à la structuration des groupes d’étudiant·e·s en Belgique, au Sénégal et au Bénin
  • Préparation et lancement de l’atelier interculturel de co-construction d’outils
  • Réalisation ou insertion d’activités de sensibilisation annuelles au Sénégal, au Bénin et en Belgique, sur les campus universitaires (ENSA, Université de Liège et Hautes écoles wallonnes et Université de Parakou)
  • Capitalisation

Méthodologie

Pour une adhésion optimale au projet, le projet sera co-construit avec les participant‧e‧s, la thématique précise abordée pour ce projet se définira avec eux·elles. A la suite des ateliers d’échanges interculturels, les étudiant‧e‧s préciseront le fil conducteur du projet, ses objectifs puis à partir de là l’outil qu’ils·elles ambitionnent de créer et les activités qu’ils·elles souhaiteraient mettre en place.

Ils·elles seront ensuite outillé·e·s sur des méthodologies d’activités de sensibilisation et de gestion de projet. Ils·elles découvriront des dispositifs différents (conférence, world-café, animation de rue, quizz, etc.), desquels ils·elles pourront s’inspirer pour choisir le format de leurs activités.

Récapitulatif

Durée du projet

15 mois de mars 2021 à mai 2022

Partenaires opérationnels

  • ENSA – Ecole Nationale Supérieure d’agriculture – Thiès, Sénégal
  • Université de Parakou, faculté d’Agronomie – Parakou, Bénin
  • Université de Liège, Wallonie, Belgique
  • Les Hautes Ecoles agronomiques wallonnes (Haute Ecole Condorcet, Haute Ecole Louvain en Hainaut, Haute Ecole de la Province de Liège, Haute Ecole de la Province de Namur, Haute Ecole Charlemagne), Wallonie, Belgique

Partenaire financier

Wallonie Bruxelles International

Chargée de projet Eclosio

Olfa Chedli – olfa.chedli@eclosio.ong

Bénéficiaires du projet

Bénéficiaires directs

les étudiant‧e‧s, participant‧e‧s du projet :

  • des groupes relais de l’Université de Liège, Belgique
  • des groupes relais des Hautes Ecoles agronomiques en Wallonie, Belgique
  • de l’ENSA à Thiès, Sénégal
  • de l’Université de Parakou, à Parakou, Bénin

Bénéficiaires indirects

les étudiant‧e‧s :

  • de l’Université de Liège, Belgique
  • des Hautes Ecoles agronomiques en Wallonie, Belgique
  • de l’ENSA à Thiès, Sénégal
  • de l’Université de Parakou, à Parakou, Bénin